HISTORIQUE

En 1995 l’association Enfance et Musique est venue animer un premier stage de sensibilisation à la musique en milieu hospitalier. Une initiative Recherche-Action-Formation a vu le jour à Tours en 1996, grâce à la motivation du Directeur de l'hôpital Clocheville. Un projet pilote, pointé par le Ministère de la Culture, qui voulait lutter contre l’exclusion que provoque souvent la maladie. L’objectif était d’une part de former des soignants à la pratique musicale et d’autre part de permettre à des musiciens, déjà spécialisés dans le domaine de l'enfance, d'intervenir à l’hôpital.

Au début de cette formation, cinq jours se sont déroulés entre soignants pour leur apprendre un répertoire de chansons, les sensibiliser à la pratique des instruments pour enfants, et les amener à réfléchir à ce que la musique pouvait leur apporter dans leur pratique professionnelle.

Il s’agissait de démystifier la façon dont les soignants allaient s’approprier la musique. Elle ne se pratiquerait pas sous forme de concert, mais dans la relation qu’ils ont au quotidien avec l’enfant.

En parallèle, cinq jours ont été consacrés aux musiciens, qui ont appris eux aussi le répertoire travaillé par les soignants, et qui ont reçu une formation axée sur la connaissance de l’hôpital, son fonctionnement, sa hiérarchie, la psychologie de l’enfant malade et l’aspect relationnel entre l’enfant, sa famille et les soignants

Puis des trios de deux soignants et un musicien ont été constitués et sont intervenus dans le service d'un des deux soignants. Après chaque séquence a eu lieu un temps d'échange, d'analyse et de réflexion, d'abord en trio, puis avec l'ensemble des stagiaires. Chaque groupe a tourné ensuite dans les différents services de l'hôpital, selon le même principe.

Trois sessions de formation ont eu lieu. Cette expérience de terrain a fait naître une demande de la part du personnel soignant, désireux de voir l’action musicale se poursuivre à Clocheville.

L'association Blouses Notes a donc été créée par les musiciens issus des deux premières sessions, puis des musiciens de la troisième session ont rejoint l’équipe afin d’assurer une continuité dans la présence musicale.

 

Au démarrage en 1998, seuls les quatre services ayant bénéficié des formations étaient concernés : la Pouponnière Médicale, la Neurologie, la Chirurgie Viscérale et la Néonatalogie. Ils étaient animés par deux musiciens, à raison d’une heure et demie par mois. Au bout d’un an, le Directeur de Clocheville demande à Blouses Notes d’étendre son action aux services demandeurs et dès 1999, dix services bénéficient de ces interventions.